Enseigner dans une
Ècole de l’Ontario

   
    



Communauté scolaire

Parents

En plus de s'assurer que leurs enfants soient présents chaque jour à l'école, les parents jouent un rôle actif dans leur apprentissage en communiquant avec le personnel enseignant et les conseils scolaires. Certains conseils scolaires possèdent une association foyer-école locale qui fournit aux parents, au personnel enseignant et à la personne à la direction un forum leur permettant d'échanger à propos du système scolaire. Ces associations permettent également aux parents de discuter avec d'autres parents de la même communauté scolaire.

Le personnel enseignant est tenu de communiquer avec les parents. Cette communication peut s'effectuer de diverses façons, telles que les bulletins officiels, les réunions périodiques parents-personnel enseignant, ainsi que les communications écrites et téléphoniques.

Conseils scolaires

Les conseils scolaires offrent un autre forum aux parents, leur permettant ainsi de s'engager dans l'éducation de leurs enfants. Chaque école élémentaire et secondaire en Ontario doit faire partie d'un conseil scolaire. Les conseils scolaires sont composés de parents et d'autres membres de la communauté scolaire; ils peuvent travailler de concert avec les écoles afin de les assister dans les domaines suivants : code relatif à la tenue vestimentaire, plan d'amélioration de l'école, politiques de financement, etc.  

Relations entre collègues

Le personnel enseignant en Ontario doit travailler en collaboration avec ses collègues en vue de conserver un milieu de travail professionnel et efficace. Toute enseignante ou tout enseignant qui est informée ou informé d'une conduite non professionnelle commise par le personnel enseignant et qui signale cette situation à la directrice ou au directeur ou au conseil scolaire, doit en informer par écrit l'enseignante ou l'enseignant qui a commis cette conduite non professionnelle dans les 72 heures. La seule exception à la règle est la conduite non professionnelle de nature sexuelle. Dans ce cas, l'enseignante ou l'enseignant n'a aucune obligation d'informer la personne du rapport qui a été soumis contre elle.